(photos : ) "EL Pacto" : le groupe de rock qui déménage au Venezuela !

Eau-de-vie d´agave pour baptiser le deuxième disque du groupe de rock paysan “El Pacto”. 

Le disque est téléchargeable gratuitement sur le site du groupe  : www.elpacto.com.ve

12 ans après son premier CD officiel, le groupe de rock paysan de  l´état de Lara “El Pacto” a baptisé ce vendredi  au centre culturel “Nuevo Circo”, à Caracas, son nouveau disque "Danse avec les coqs" ("Baila con los gallos") qui comprend 13 thèmes, nouveaux pour plus de la moitié, le reste étant formé de travaux antérieurs mais inédits sur disque.

Le clip intitulé “Le robot de l´autre groupe” raconte l´histoire d´un androîde au coeur brisé qui tente de noyer ses peines dans l´eau-de-vie de feuille d´agave, une boisson typique des états de Lara et de Falcón.

Pour voir le clip : http://www.elpacto.com.ve/videos/robot.ogv

Pour José Gabriel Álvarez, le chanteur de “El Pacto”, “Danse avec les coqs“ est un disque plein d´histoires et nous voudrions réaliser une vidéo de chacun d´elles. Notre premier disque était une production très festive: beaucoup de métal, très punk, très caraïbe, très dansant. Le nouveau disque est beaucoup plus rock, plus électronique et plus folklorique en même temps”.

Le chanteur explique que même si ce disque comporte beaucoup de thèmes espiègles, il comprend aussi des morceaux sérieux tels que “Aracal”  et "Vaca, cerro, matorral” qui s´inspirent des luttes paysannes.

Nous avons pris le nom d´Aracal qui est le nom d´un “fundo zamorano” (unité collective de production agricole née de la réforme agraire, NdT)  de l´état de Yaracuy où plusieurs paysans ont été assassinés. Yaracuy est l´état ont ont été assassinés le plus de paysans par des opposants à la réforme agraire, rien que dans cet état on en compte 120 . Nous avons voulu rendre hommage à cette lutte paysanne en recourant à ce nom. Pour nous il est important de toucher ce thème de la lutte paysanne” insiste-t-il.

Le nouveau disque de "El Pacto", se caractérise aussi par le rôle prépondérant du “cuatro” (guitare à quatre cordes emblématique de la musique vénézuélienne, NdT), une guitare intégrée après l´édition du premier disque, à la suite de l´observation du maître de Carora Alirio Díaz : “Je leur ai apporté le disque et je leur ai dit, bon vous dites que vous êtes folkloristes mais ici je ne vois aucun instrument foklorique. Cela m´a beaucoup gêné” avoue Álvarez.

En ce sens les thèmes “Picao e culebra” et “Gigante de Sicarigua”, “sont des « golpes tocuyanos » frappés, comme des « golpes » hardcore. Le “cuatro” y acquiert une présense particulière. L´instrument est même joué comme s´il s´agissait d´une guitare électrique: c´est un des traits qui caractérisent notre groupe depuis les dernières années” poursuit Álvarez.

Danse avec les coqs” révèle quelques surprises comme la participation du groupe de musique traditionnelle de Lara, Carota, ñema y tajá, invité pour l´enregistrement du thème “Géant de Sicarigua”, une histoire inspirée de la figure populaire d´“El espanto” – une sorte de frankenstein qui fusionnerait diverses figures mystérieuses de la nuit du Venezuela, telles que La Sayona et El Silbón, entre autres.

Pour nous c´est très significatif de lancer ce disque un 27 février car nous nous considérons les fils de cette journée historique. Cette date a marqué nos vies et a montré la voie qu´en tant que musiciens nous allions suivre” explique José Gabriel Álvarez (1)

Le disque nous a beaucoup satisfaits car il capte l´essence de notre musique en live, ce qui était notre intention ” ajoute le bassiste Ciro Rabaji.

Bien que la couverture du disque représente un combat de coqs, “El Pacto” n´est pas pour les combats d´animaux. “C´est une métaphore de la vie que doit connaître un révolutionnaire: nous parions sur la victoire, sur la réalisation de nos rêves, ou sur la mort ” a expliqué Álvarez.

Le disque a été publié par le “Centro Nacional del Disco” (Cendis), une institution nouvelle qui a pressé 3000 copies pour les distribuer dans le réseau national des Librairies du Sud au prix de 30 Bolivars. “Espérons que cette sonorité puisse se convertir en produit d´exportation” explique Alí Alejandro Primera, coordinateur de production artistique du Cendis.

Le nouveau disque d´« El Pacto” a été totalement mastérisé dans l´état de Lara par l´ingénieur du son états-unien Bob Katz, qui a gagné trois prix  Grammy dans quatre nominations pour les disques The Words of Gandhi, de Ben Kingsley; Retratos de Cuba, de Paquito D’Rivera; et Olga Viva, Viva Olga, de la Tañón.

(1) Le 27 février 1989  alors que tombait le mur de Berlin, le peuple vénézuélien descendait dans la rue pour protester contre les mesures d´austérité imposées par le FMI et le président social-démocrate Carlos Andrés Pérez. Celui-ci fit donner la troupe contre les affamés. Bilan: 3000 morts. De jeunes officiers indignés par la répression décidèrent alors de fonder le Mouvement Bolivarien 200. Parmi eux, un certain Hugo Chavez. (NdT)

Sources : AVN, Ciudad CCS, Correo del Orinoco. 

Traduction: Thierry Deronne pour Venezuela Infoswww.venezuelainfos.wordpress.com

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s