Coup d’État au Paraguay. Les mouvements sociaux et des parlementaires du Brésil exigent du Mercosur l’expulsion du Paraguay et que soit entérinée de manière immédiate l’adhésion du Venezuela.

Brasilia, le 27 juin 2012. Le Ministre brésilien des Affaires Étrangères Antonio Patriota (photo) a reçu aujourd’hui les délégations de plusieurs mouvements sociaux parmi lesquels le Mouvement des Travailleurs Sans Terre (MST, www.mst.org.br). Ces mouvements ont exigé non seulement la suspension du Paraguay du Mercosur mais aussi "l’intégration immédiate du Venezuela dans ce marché commun" pour répondre à la destitution de Fernando Lugo comme président paraguayen.

Alexandre Conceiçao (photo), membre de Via Campesina et porte-parole du Mouvement des Sans Terre, qui participait à cette rencontre, a expliqué : “C’est ce même congrès paraguayen qui a renversé le président Lugo, qui bloque depuis longtemps l’adhésion du Vénézuéla au Mercosur alors que celle-ci a déjà été approuvée par les parlements d’Argentine, du Brésil et de l’Uruguay. Les organismes internationaux doivent enquêter au Paraguay, nous avons déjà l’expérience de plusieurs coups d’État ou de tentatives au Venezuela (2002), au Honduras (2010) et en Equateur (2011). Nous ne pouvons permettre que le  Paraguay s’ajoute à cette liste" a ajouté Conceiçao.

La reunión avec le Ministre Patriota s’est tenue à huis-clos et le porte-parole du Ministère des Relations extérieures, Tovar Nunes, a déclaré aux journalistes que la position des mouvements sociaux sur la destitution de  Lugo « est semblable à celle du Gouvernement brésilien ». Celui-ci a « condamné » le « caractère sommaire » du jugement réalisé par le Congrès paraguayen.

Il a précisé que l’adhésion du Venezuela serait du ressort du sommet qui doit avoir lieu dans la ville argentine de Mendoza ce vendredi, sans pouvoir affirmer encore si ce thème serait abordé. « Il s’agit d’abord de décider la suspension effective du Paraguay » a expliqué Tovar, qui a indiqué que le Ministre Patriota “a bien reçu la proposition” des mouvements sociaux et en a “pris bonne note”.

Tovar a rappelé que le Mercosur a décidé d’exclure le Paraguay de son sommet à Mendoza, et qu’on y débattra de l’application de la “clause démocratique” du Mercosur, qui impliquerait des sanctions plus sévères et une exclusion virtuelle pour les putschistes d’Asunción.

Les militants des mouvements sociaux ont remis un document contresigné par des dizaines de mouvements  sociaux et de parlementaires brésiliens (voir la liste plus bas) dans lequel ils condamnent le coup d’État mené contre Fernando Lugo, les institutions et le peuple paraguayens, qui constitue une menace pour l’ensemble des démocraties de la région et qui a été mené à travers un procès « sommaire » de moins de 36 heures sur la base « d’accusations vagues et sans preuves consistantes ». Le document rappelle les clauses démocratiques et les protocoles de sanctions en cas de rupture de la démocratie en vigueur dans l’UNASUR et le MERCOSUR et appelle à concrétiser l’adhésion immédiate du Venezuela à ce dernier, jusqu’ici empêchée par  le veto du Sénat qui a renversé Lugo. Selon Tovar, le Gouvernement brésilien est d’accord sur l’essentiel avec tous les points du document et se rendra au sommet de Mendoza « avec l’appui  politique des mouvements sociaux”.

Liste des mouvements sociaux, députés et sénateurs présents à la réunion avec le chancelier Antonio Patriota et qui ont ont signé et remis au Ministre cet appel contre le coup d’État au Paraguay :

- Lindbergh Farias, Sénateur du Parti des Travailleurs, Rio de janeiro

- Rodrigo Rolemberg, Sénateur du PSB, Brasilia DISTRICT FÉDÉRAL

- Humberto Costa, Sénateur du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour Pernambuco

- Vanessa Grazziotin, Sénatrice du PC Brésilien, pour l’Etat d’Amazonas

- Randulfe Rodrigues, Sénateur du PSOL pour l’État d’Amapá

- Paulo Tadeu, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour Brasilia DISTRICT FÉDÉRAL

- Fernando Ferro, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour Pernambuco

- João Paulo, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour Pernambuco

- Valmir Assunção, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour Bahia

- Pe Ton, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour le Piauí

- Mariana Santanna, Députée Fédérale du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour Goiás

- Luci Choynaki, Députée Fédérale du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) pour Santa Catarina

- Jesus Rodrigues, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF)  pour le Piauí

- Leonardu Monteiro, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) de Minas Gerais

- Pe. João, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) de Minas Gerais

- Paulo Teixeira, Député Fédéral du PARTI DES TRAVAILLEURS (PARTI DE DILMA ROUSSEF) de São Paulo

- Mauricio Andrade, Archevêque de l’Église Anglicane

- João Paulo Rodrigues, Coordination Nationale du MST (MOUVEMENT DES TRAVAILLEURS RURAUX SANS TERRE)

- Alexandre Conceição, Coordination Nationale du MST (MOUVEMENT DES TRAVAILLEURS RURAUX SANS TERRE)

- Mayra Lima, MST (MOUVEMENT DES TRAVAILLEURS RURAUX SANS TERRE)

- Nei Zavascki, MST (MOUVEMENT DES TRAVAILLEURS RURAUX SANS TERRE)

- José Batista de Oliveira, MST (MOUVEMENT DES TRAVAILLEURS RURAUX SANS TERRE)

- Ana Moraes, MST (MOUVEMENT DES TRAVAILLEURS RURAUX SANS TERRE)

- Magnólia Santos, Mouvement des Femmes Paysannes

- Gilberto Schineider, Mouvement des petits Agriculteurs

- Gésio Passos, Intervozes

- Matheus Malta, Union Nationale des Étudiants du Brésil

- Daniel Elias, Union Nationale des Étudiants

- Guilherme Guimarães, Union Nationale des Étudiants

- Clarissa Alves, Union Nationale des Étudiants

- Camila Moreno, Union Nationale des Étudiants

- Jonatas Moreti, Union Nationale des Étudiants

- Heloisa Lemen Silva, Union Nationale des Étudiants

- Antonio Escrivao Filho, Terre de Droits

- Ricardu Neder, UnB

- Ismael Cezar, CUT, Centrale Unique des Travailleurs du Brésil

- Pedro Rafael Ferreira, Syndicat des Chercheurs d’ EMBRAPA- sinpaf

- Vicente Almeida, Sinpaf

- Magnete Barbosa Guimarães, Syndicat des professeurs -SINPRO – DISTRICT FÉDÉRAL

- Marina da Rosa Pinto, Andes – Syndicat des professeurs universitaires du Brésil

- Luiz Henrique, Andes

Traduction: Thierry Deronne (avec www.mst.org.br)

Vidéo ci-dessous: bref rappel du coup d’État mené au Paraguay par un Sénat lié directement aux grandes mafias, notamment celles des grands propriétaires terriens et du narcotrafic, et soutenu en sous-main par les États-Unis. Images de la mobilisation des mouvements sociaux brésiliens.

URL de cet article: http://venezuelainfos.wordpress.com/2012/06/28/1208/

Pour soutenir concrètement le MST dans sa lutte, on peut écrire à Lucas Tinti, prointer@mst.org.br

Pour une information continue et en français sur les initiatives et les luttes du MST, www.mouvementsansterre.wordpress.com

About these ads

Une réponse

  1. Pingback: blog danco » Blog Archive » Bulletin du 29 juin 2012

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s