Occupation temporaire de deux centrales sucrières par les travailleurs et le Gouvernement Bolivarien : « Adieu au capitalisme »

Le gouvernement Bolivarien a procédé à la prise de contrôle temporaire des centrales sucrières Venezuela y Táchira (Cazta) dans les États de Zulia et de Táchira.

Le ministre du pouvoir populaire pour le Commerce, Eduardo Samán a annoncé que ces mesures s’appuyaient sur l’article 6 de la Loi de défense des personnes et pour l’accès aux Biens et aux Services (LDPABS), qui prévoit la possibilité de définir des installations industrielles comme service public essentiel qui ne peut être interrompu et devant fonctionner de manière continue régulière, efficace, efficiente et ininterrompue, dans l’objectif de satisfaire les nécessités collectives.

“La Centrale Sucrière Venezuela a cessé ses opérations par un ordre arbitraire de son gérant depuis le 9 septembre dernier, mais la loi nous donne cette possibilité d’appliquer une mesure d’occupation temporaire pour la remettre en activité” a déclaré Samán ajoutant que cette usine dispose de générateurs qui peuvent fournir de l’énergie électrique à la communauté voisine de EL Batey, dans l’Etat de Zulia.

De son côté, le ministre du Pouvoir Populaire pour l’Agriculture et les Terres, Elías Jaua, a rapporté que cette même centrale sucrière a cesse´de produire de manière illégale et inhumaine, pratique capitaliste qui a jeté à la rue plus de 1000 travailleurs. “Le président Chávez a reçu l’information et a autorisé immédiatement l’occupation temporaire et la future expropriation, dans le cadre de ses compétences constitutionnelles de la Loi Organique de sécurité et de Souveraineté Alimentaire et de la LDPABS, pour transformer cette usine en une entreprise à la propriété sociale de l’Etat” a exposé le ministre.

Au même moment, le Ministre du Pouvoir Populaire pour l’Alimentation, Felx Osorio, a signalé que la semaine prochaine parviendront à l’usine des tonnes de sucre en provenance des autres régions du pays afin de redémarrer la production. “Ce n’est que justice et nous continuerons d’implanter les actions et les politiques nécessaires pour assurer au peuple de quoi subsister » a déclaré Osorio.

En ce qui concerne la mesure d’occupation temporaire de la centrale Surière de Táchira (Cazta), située à Ureña, le coordinateur régional de l’Institut pour la Défense des Personnes dans l’accès aux biens et aux services (Indephabis), Oscar Andrade, a annoncé que cette entreprise conservera les même niveaux de production et fournira désormais 60% de sa production pour l’usage domestique et 40% pour les industries des confiseries.

Andrade a assuré que l’usine Catza destinait jusqu’alors 90% de sa production aux grossistes et seulement 5 à 10% se présentait en paquets d’un kilo. Il a ajouté que cette mesure d’occupation temporaire garantira la sécurité alimentaire.

Par ailleurs cette usine importe une large part de ses stocks de Colombie, et en de nombreuses occasions, les propriétaires refusent d’utiliser de la matière première vénézuelienne.

Adieu capitalisme

Daniel Dolarte, représentant du Syndicat bolivarien des Travailleurs de la Centrale Sucrière Venezuela déclare : “ce n’est un secret pour personne, tout l’appui que nous a donné le Gouvernement Bolivarien par le biais de divers ministres (…). Quand le patron a arrêté les opérations, nous nous sommes présentés devant le Ministre du Pouvoir Populaire pour le Travail pour tenter de trouver une solution. Aujourd’hui, nous disons bienvenue au socialisme et aux conseils communaux et nous disons adieu au capitalisme, nous devenons une entreprise de production sociale.

Solarte a souligné que le patron avait fermé les portes aux travailleurs mais qu’une nouvelle usine était née avec une vision sociale et davantage de bien-être pour la population.

Elizabeth Tabares Service de Presse du Ministère du Pouvoir Populaire pour le Commerce

Traduction : Grégoire Souchay pour http://www.larevolucionvive.org.ve/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s