Dans les montagnes de Falcón, l’organisation populaire est un instrument de libération collective

dimanche 29 novembre 2009

L’organisation est “un outil de renforcement du pouvoir populaire ». Mais cet élément doit être intégré dans le chemin que doivent suivre les communautés non pas de manière tutélaire mais comme une réponse aux attentes éveillées par les revendications, par les luttes.

L’organisation populaire répond à la lutte mais désormais, avec une idée plus complète et plus intégrale : ce ne sont plus seulement les conseils communaux créés pour canaliser les besoins de tel ou tel secteur de la communauté, c’est aussi, désormais, la question d’avancer dans une stratégie de renforcement des communautés à travers la commune socialiste. C’est ce qu’explique un habitant de cette communauté des montagnes de l’État de Falcon : “La commune c’est précisément cela : une entité renforcée avec un groupes de personnes qui ensemble décident de comment faire valoir leurs intérêts convergents, pour en faire une réalité, c’est comme cela qu’on renforce l’organisation et que l’on va de l’avant”.

La commune, si elle renforce l’organisation, est également un outil de connaissance des réalités des communautés qui sont le plus souvent reléguées au second plan, considérées comme secondaires ainsi que l’explique Antonio, jeune étudiant de la mission Sucre : “la commune a pour base l’organisation, la commune répond aux intérêts communs qui surgissent de problématiques similaires. Faire une commune doit être le fruit de luttes communes pour apporter nous-mêmes les réponses à nos besoins, en lien avec le Président Chavez. Nous n’avons pas pu faire valider par exemple le projet d’aqueduc à travers la montagne, les 256.000 BsF (80 000 euros) ne nous ont pas été accordés”.

C’est par le biais de l’organisation populaire que les besoins qui surgissent d’une manière ou d’une autre dans les communautés peuvent être satisfaites. De plus, avec ce projet, la démonstration est faite pour ceux qui ne participent pas aux conseils communaux,que c’est là l’outil indispensable pour que le peuple puisse réellement exercer le pouvoir.

Laynel Fumero

Traduction : Grégoire Souchay pour : http://www.larevolucionvive.org.ve/

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s