la vie quotidienne au sein d’une coopérative agro-écologique

lundi 4 janvier 2010

Mon peuple, n’est plus triste Il vit de son chant Mon peuple travaille son allégresse est visible et… c’est mon peuple, mon peuple est latent Avec cette joie et cette allégresse de la réforme agraire Les gens s’aiment Tel est mon peuple

C’est sur cet air que travaille la communauté paysanne, à la récolte des cultures alors que d’autres préparent les arepas (galettes de maïs) pour le petit déjeuner. Une voix : “cette coopérative, c’est la plus belle chose que j’ai pu voir actuellement, chacun s’unit au reste de la communauté, dans l’égalité, et nous avons l’opportunité d’apprendre”.

Une autre voix se fait entendre, alors que les compagnons travaillent et apportent d’autres paniers pour la récolte. “Nous nous sommes rassemblés en coopérative pour nous entraider solidairement, pour résoudre les problèmes quotidiens économiques, organisationnels ou sociaux, pour continuer de résister culturellement, en petits groupes, aux dérives de la société moderne qui fait croire que l’individualisme doit primer sur l’intérêt collectif”.

La coopérative “La Alianza” se trouve dans le municipe Andres Eloy Blanco de l’Etat de Lara ; Les travailleurs, dans les champs depuis 30 ans promeuvent une activité agro-écologique et une alternative socio-productive.

Réunis depuis l’aube, prenant un café, les paysans démarrent le moteur du tracteur pour se rendre aux champs et continuer le travail, alors que suit un énorme troupeau de vaches, qui ouvre la marche vers les zones cultivées. Jaime Cruz, membre de la coopérative, commente : “La Alianza est née il y a 34 ans, nous fêtons avec bonheur cet anniversaire, qui représente toute une histoire de luttes, de résistance, d’un travail organisé, qui a suivi un processus très constructif, et dont la consolidation et aujourd’hui largement visible. Les débuts de la coopérative ont été difficiles, avec pas grand chose, en fait, c’était l’idée de vivre en ne possédant que peu de choses. Peu à peu de nombreuses personnes ont commencé à tisser ce rêve, avec le peu qu’ils avaient : un petit peu de terre par-ci, quelques outils par-là, avec du temps disponible, de la mystique, nous avons trouver ensemble comment créer cette expérience organisatrice”.

L’agriculture organique est utilisée pour obtenir des produits agricoles sains, par le biais de techniques qui favorisent la santé humaine et protègent l’environnement. Sans avoir recours aux agro-toxiques, fertilisants ou pesticides obtenus par synthèse chimique, l’agriculture organique est une discipline moderne en plein expansion, qui se nourrit des savoirs-faire paysans traditionnels.

“Nous travaillons actuellement dans la ferme “Las Lajitas”, qui est notre première propriété directe, le premier lopin de terre qu’à obtenu la coopérative. L’histoire est curieuse… Ici travaillaient les gars et aidaient le propriétaire terrien qui avait 17 hectares, et ensuite, il lui proposèrent d’acheter les terres, chose qui a plu au propriétaire. Ainsi, au lieu d’être les ouvriers agricoles, on est devenu ceux qui proposaient. Pour obtenir la terre, on a pris un crédit, on est depuis au travail”.

Les terres ont une superficie d’environ 23 hectares, une partie est consacrée à la culture de légumes et l’autre à l’élevage de brebis, qui produisent 7 à 10 litres de lait par jour, transformé en yaourt.

“Nous voulons que dans tout le pays on cultive de manière organique et saine”

“Nous travaillons le thème de la lombriculture, nous utilisons les vers de terre pour rendre nos sols plus fertiles. Nous avons une laiterie et une « maison des paysans » où l’on donne des ateliers d’agro-écologie, des cours de conscientisation. Ici l’on cultive des oignons, du piment, et toute sortes de légumes, à base de pure agroécologie, nous n’utilisons pas de composants chimiques, nous produisons sous serre et à l’air libre” nous explique Kilder Garcia de la coopérative.

Les objectifs de l’Agriculture Organique

La voie agro-écologique oblige à mener une réflexion et à une revalorisation des techniques agricoles traditionnelles. Les bénéfices qui proviennent de ces pratiques se concrétisent au travers de la mise en marche d’une série de technologies simples, de faible coüt et avec un impact environnemental minime. Ces propositions s’expriment au travers d’objectifs concrets de caractère cultuel, social et économique qui guident l’action agro-écologique vers une dimension éco-politique. Parmi elles on peut distinguer :

1.Produire des aliments et des plantes de haute qualité et en quantité suffisante.

2. Développer et intensifier les cycles biologiques au cœur du système agricole qui comprennent les microorganismes, la flore, la faune du sol, les plantes et la faune.

3. Répartir rationnellement les ressources locales en réduisant au minimum la dépendance des agents externes.

4. Opérer si possible dans un système fermé, soit en utilisant les matières organiques et les sels minéraux pour garantir la soutenabilité.

5. Éviter tout type de pollution qui puisse être généré par les techniques agricoles.

6. Maintenir la diversité génétique du système agricole et de son environnement en y incluant la protection des milieu de vie des animaux et plantes des forêts.

7. Garantir au niveau local la sécurité alimentaire et la santé des familles socio-productrices.

8. Garantir une gestion économique rentable et indépendante de l’unité agro-productive.

9. Générer des sources d’emplois pour augmenter la qualité de vie des zones rurales.

10. Développer de nouveaux modèles alternatifs d’organisation entre producteurs et consommateurs.

11. Élever les niveaux d’autosuffisance alimentaire à l’échelle régionale.

12. Revaloriser les savoirs-faire de l’agriculture paysanne et indigène au travers du sauvetage des agro-techniques traditionnelles.

13. Conserver la biodiversité du microcosme local tout comme les variétés traditionnelles des cultures.

Adriana Pacheco

Traduction : Grégoire Souchay pour : http://www.larevolucionvive.org.ve/


Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s