Les crédits de la Banque Communale sont devenus réalité

vendredi 10 juin 2011

Les mains de Moraima Hernandez ne souffriront plus de laver tant d’habits. Grâce à un financement de la Banque de la Commune « Victoire Socialiste », elle a pu bénéficier d’un kit du plan Mi casa bien equipada (Ma Maison Bien Equipée). Cette unité financière, qui fonctionne en plein centre de Carapita à proximité de la station de métro, gère un fonds social constitué de ressources mises à disposition par différentes institutions d’Etat pour des projets socio-productifs de la zone, dont notamment une forge en activité et une boulangerie en construction.

Ce ne sont pas les seuls partenaires de la banque. Yesmel Guanipa, porte-parole de la banque, explique qu’actuellement la banque travaille avec le Fonds de Développement Microfinancier (Fondemi) pour le financement de l’élecro-ménager, de cuisines, frigos et machines à laver pour 432 familles à Antimano, certaines d’entre elles n’optant que pour un ou deux équipements lectroménagers. Daile Monte est une des bénéficiaires et raconte qu’elle devait acheter sa viande quotidiennement étant donné que son frigos ne fonctionnait plus. Elle n’a donc pas hésité à opter pour le crédit proposé.

Avec ces prêts, la Banque de la Commune perçoit 6% de bénéfices, en l’occurrence 400 BsF, le reste des revenus issus de la vente étant transmis à l’organisme public de microcrédits Fondemi.

« Pour alimenter le fonds social, nous avons décidé que les personnes bénéficiant de nouveaux électroménagers, doivent nous retourner leurs anciens appareils. Par exemple, si c’est un frigo, nous le revendons à la Sidérurgie du Turbio (Sidetur) et obtenons ainsi quelques bénéfices » explique-t-elle.

Ce fonds a servi à appuyer des familles du périmètre constitué par les 18 conseils communaux qui intègrent la Commune « Victoire Socialiste », couvrant des dépenses d’opérations chirurgicales, d’enterrement ou achats de chaises roulantes et médicaments.

L’ELECTION

Mais qui peut opter pour un crédit à la Banque de la Commune ? Quiconque remplit les conditions exigées par l’unité financière et qui varient selon le projet.

Dans le cas du plan Ma Maison Bien Equipée, les personnes doivent fournir un dossier à la Banque de la Commune contenant leur document de travail, une photocopie de la carte d’identité, une attestation de bonne mœurs fournie par le conseil communal de son secteur ainsi qu’une lettre d’attestation de la résidence.

Durant le processus, qui a duré un mois, 500 dossiers ont été déposés. La plus grande difficulté s’est présentée au moment de l’inspection, maison par maison, pour vérifier le réel besoin de la personnes, si elle avait besoin d’une machine à laver ou d’un frigo, raconte Guanipa.

Pour faire ce travail plus rapidement, les porte-paroles des 18 conseils communaux se sont divisés par secteurs et avec le personnel de Fondemi ont visité toutes les familles.

Pour décider qui pourrait être bénéficiaire, ils ont pris en compte la capacité de la personne à rembourses le prêt, lequel commencerait à être rembourser cette fin de mois avec 12, 24, 32 ou 48 mensualités, stipulées par Fondemi.

Les porte-paroles de la Banque de la Commune ont également pris en compte le fait que la famille doit être propriétaire de son domicile, pour éviter qu’elle ne déménage et ne remplissent pas ses obligations de payement. Celles et ceux qui paient un crédit à l’Etat, ne pourront en bénéficier que lors d’une seconde étape.

Plusieurs familles à faible revenu ont été exonérées du paiement. Pour la prochaine mise à disposition de crédits – dit Guanipa – on envisage la possibilité que les personnes puissent déposer de l’argent dans un compte d’épargne de la Banque de la Commune, et lorsque le montant est atteint, l’appareil leur ait fourni. On entend ainsi stimuler l’épargne au sein de la communauté.

PORTE-PAROLES FORMÉS ET ORGANISÉS

“Nous, les personnes qui intègrent cette banque, avons été élues en assemblée de citoyens. Etant donné qu’il y a 18 conseils communaux, plus de 200 voisins et voisines ont participé à l’élection » a-t-il dit.

Pour obtenir la personnalité juridique, les porte-paroles élus par les conseils communaux se présentent au Ministère des Communes avec leurs lettres de postulation, leurs statuts fondateurs et un plan de secteur. Le Ministère émet une communication qui les accrédite comme Banque de la Commune Victoire Socialiste afin d’obtenir leur numéro de registre fiscal.

Avec ce document, ils se sont rendus auprès du Registre du Commerce du 3ème circuit. Le dernier pas a consisté à ouvrir un compte bancaire auprès de la Banque du Bicentenaire.

Le Fondemi a offert la formation. On y apprend comment gérer des ressources, les lois encadrant l’activité, comment ne pas tomber dans la corruption. Ils ont en outre été formés à l’exécution de projets socio-productifs.

«  Les ateliers nous ont appris que la clé réside dans la répartition des tâches, car si nous nous focalisons tous sur la même chose, les choses nous échappent toujours. C’est pour cela qu’il y a un porte-parole politique, un pour l’économie communale, un pour le niveau électoral, un pour l’éducation et un pour la santé ».

A partir d’aujourd’hui, les familles bénéficiaires vont pouvoir profiter de leurs nouveaux électroménager grâce à l’organisation populaire.


La loi

La Loi Organique sur les Communes établit dans son article 42 que la Banque de la Commune a pour objectif de garantir la gestion et l’administration des ressources financières et non financières qui lui sont assignées, ainsi que les revenus générés ou captés via ses opérations.

Ses porte-paroles doivent promouvoir la participation protagoniste du peuple dans la construction du modèle économique socialiste, par le biais de la promotion et appui au développement et consolidation de la propriété sociale pour le renforcement de la souveraineté intégrale du pays.

Source : http://www.ciudadccs.info/?p=180071

Traduction : Sebastian Franco, pour La Revolucion Vive

URL de cet article : http://www.larevolucionvive.org.ve/spip.php?article1636&lang=fr

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s