Radio Sardina : "Nous sommes crédibles parce que nous travaillons dans la révolution sans être gouvernementalistes".

Six ans ont passé depuis que la radio populaire et participative (on dit “radio comunitaria” au Venezuela et en Amérique Latine) Sardina 104.7 FM a commencé à émettre dans l´État de Nueva Esparta, depuis un espace grand comme une salle de bain, avec un micro accroché à un tube, une table de plastique pour toute cabine de transmission, et une antenne rudimentaire maintenue par des fils de fer. On l´entendait deux heures à peine par jour..

Aujourd´hui, après des difficultés et un travail ardu, “Sardina” transmet 24 heures par jour et s´est transformée en une des radios communautaires les plus écoutées de l´île. La raison est simple : ses liens étroits avec la collectivité de la municipalité de García et surtout de la Parroquia Francisco Fajardo et du secteur Conuco Viejo.

"C´est parce que nous ouvrons les portes à la population qui peut exprimer ce qu´elle veut, dans les normes logiques du respect. Nous avons gagné son respect en tant que station et nous ne subissons pas de contrôle sur notre message" explique la coordinatrice de la « Sardina », Olivia Torres.

La radio ne transmet plus depuis une chambrette: son siège se situe dans la maison communale de Conuco Viejo et ses équipements techniques ont été attribués par le gouvernement, vu l´obligation nouvelle de l´État d´équilibrer les ondes face à la quasi-hégémonie des grands médias privés (qui gardent 95 % de l´audience nationale en 2012 !), ce qui lui permet au moins d´émettre avec une puissance excellente dans la juridiction de García.

Sa programmation est variée. Le matin on entend des programmes réalisés par des enfants des  centres d´éducation de base de la municipalité, comme “Ñangarito transmet », produit par les petits de l´école Villa Rosa. Au milieu de l´après-midi le programme “Parler avec la population” offre des opinions et des commentaires sur les nouvelles régionales, des salutations spéciales pour celles qui fêtent leurs quinze ans. Ensuite les élèves de la Mission Ribas (cours de rattrapages des études secondaires pour tous) transmettent quelques heures de cours.

Mais le travail de Radio Sardina 104.7 FM va au-delà. "Nous avons un réseau de reporters communautaires ad honorem. Quand se tient une assemblée citoyenne, un évènement sportif dans la communauté ou une réunion politique, nous appelons un des participants pour qu´il nous fasse avec ses propres mots  un compte-rendu de ce qui se passe », explique Simón Castro, qui travaille au contrôle technique et comme reporter occasionnel, comme réceptionniste et souvent, comme assistant d´entretien.

Simón ajoute: "Cette relation en profondeur avec la population tient au fait que nous lui avons démontré, et à l´État aussi, que nous sommes une organisation responsable. Aujourd´hui les fonctionnaires publics qui font mal leur travail savent que si les faits sont vérifiés, Radio Sardina peut les dénoncer et que la communauté obtiendra une réponse. Nous sommes crédibles parce que nous travaillons dans la révolution sans être gouvernementalistes ".

Cette position de fermeté détermine le refus de toute “muselière de subventions» et implique des difficultés économiques logiques.

La radio reçoit des aides du Ministère de l´Information et de la Communication, de la Commission Nationale des Télécommunications (CONATEL) et de la Mission éducative Ribas. Les membres de la radio mettent aussi de  l´argent de leur poche, témoigne Olivia Torres.

Radio Sardina est une des vingt radios communautaires qui émettent sur l´état de Nueva Esparta. Torres raconte que la population s´identifie tellement à la station qu´une dame âgée, fatiguée de voir ses petits-enfants changer la fréquence de sa radio, en a arraché le bouton et l´a caché pour que le poste reste toujours sur Sardina 104.7 FM.

 

Source : http://www.avn.info.ve/node/96839

Traduction : Thierry Deronne pour https://venezuelainfos.wordpress.com/

 

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s