La rage raciste de l’extrême droite vénézuélienne

On croyait avoir tout vu de la part de l’extrême droite vénézuélienne (rhabillée en « combattante de la démocratie » par les médias français) : formation par les paramilitaires colombiens, terrorisme, attentats à l’explosif, destructions de centres de santé et de maternités, sous-traitance de violences par la pègre, utilisation d’enfants-mercenaires, assassinats et tortures (1). Hé bien non. On peut toujours faire mieux dans la barbarie. Avoir la peau trop foncée n’est pas conseillé si on veut participer aux manifestations des fils des beaux quartiers d’Altamira ou de Chacao (Est de Caracas):  on peut être pris pour un « chaviste infiltré » (2). Ces photos et cette vidéo montrent un des manifestants éloigner ses comparses pour mettre le feu à Orlando Jose Figuera (21 ans) après l’avoir tabassé, jeté au sol et aspergé de combustible. Ces faits ont eu lieu le 20 mai 2017. Images déconseillées aux âmes sensibles.

 

 

Pour les historiens Mario Sanoja et Iraida Vargas-Arenas : « Aujourd’hui, dans les coiffures des quartiers chic de Caracas, les clientes qui dénigrent à voix haute le “singe Chávez” et les singes bolivariens en général oublient que les choses noires qui lavent leurs cheveux, leur soignent les pieds, leur vernissent les ongles, habitent des quartiers populaires comme Santa Cruz ou Las Minas, tout comme les «cachifas» (domestiques) qui s’occupent de leurs enfants, leur font la cuisine, lavent leur linge et s’occupent de leurs jardins. »

Après avoir fui la misère de leur Europe originelle, devenues élite sociale par la négation de l’Autre, ces communautés d’origine européenne (minoritaires sociologiquement car 95 % de la population vénézuélienne est métissée de sang africain) ont vu leur statut se banaliser par les efforts d’inclusion sociale de la révolution bolivarienne, et nourrissent une rage raciste décuplée contre les chavistes.

Vidéo : le groupe de chanteuses vénézuéliennes afrodescendantes « Eleggua »

 

Thierry Deronne, Venezuela, 23 mai 2017

Notes

  1. Comment « Le Monde » invente « la répression » au Venezuela, http://wp.me/p2ahp2-2zk
  2. Sur le racisme de l’opposition vénézuélienne, lire « Afrique, mère patiente de la révolution bolivarienne », https://venezuelainfos.wordpress.com/2012/05/26/afrique-mere-patiente-de-la-revolution-bolivarienne/

URL de cet article : http://wp.me/p2ahp2-2CO

Publicités

  1. Pingback: « Le président qui parlait aux vaches  ou comment les médias transforment un président élu en « dictateur  | «Venezuela infos

  2. Pingback: « Le président qui parlait aux vaches » ou comment les médias transforment un président élu en « dictateur » | Tsimok'i Gasikara - Malagasy, réveillons-nous!

  3. Bonjour, je n’avais jamais vu cet aspect des choses (racisme anti-noirs au Venezuela lors des manifestations). J’avoue même que je prenais fait et cause pour celles et ceux qui étaient dans la rue. Les médias occidentaux font dans la diversion. Merci d’avoir éclairé ma lanterne. Patrick, Lyon, France.

  4. Pingback: Revue de presse du 04/06/2017 – Le Monde...

  5. Pingback: Le Venezuela sans la télévision | Venezuela infos

  6. Ce racisme et cette limitation du droit de parole est tout aussi présent au Guatemala. Lors de la guerre civile, les Mayas ont été pointés du doigt comme la source de tous les maux, de toutes les subversions et actes terroristes ou anarchistes. Ils en ont du reste chèrement payé le prix. Et pourtant, ce sont encore eux qui soignent les pieds, laquent les ongles et élèvent les enfants d’une classe blanche toujours dirigeante.

  7. Pingback: Peut-on porter des habits rouges quand on est journaliste au Venezuela ? | Venezuela infos

  8. Pingback: Peut-on porter des habits rouges quand on est journaliste au Venezuela ? – Humanidad en Red

  9. Pingback: Venezuela : comment les médias internationaux incitent à tuer | Venezuela infos

  10. Pingback: Venezuela : comment les médias internationaux incitent à tuer | LATINO ACTU

  11. Pingback: Des « porteurs de boucliers » d’Altamira à Oscar Pérez : Comment les médias blanchissent l’image du terrorisme au Venezuela | Venezuela infos

  12. Pingback: Venezuela : comment les médias internationaux incitent à tuer | Réseau International

  13. Pingback: La rage raciste de l'extrême droite vénézuélienne | OSINT

  14. Pingback: La rage raciste de l’extrême droite vénézuélienne - ÉCHO COMMUNISTE

  15. Pingback: - ÉCHO COMMUNISTE

  16. Pingback: Droits de l’Homme au Venezuela : deux poids, deux mesures | Venezuela infos

  17. Pingback: Droits de l’Homme au Venezuela : deux poids, deux mesures | Venesol

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s