La campagne pour élire les maires en décembre 2017 commence au Venezuela

3b5606d89ff24aba9780c144c4b160df

Dans sa conférence de presse du 31 octobre, la présidente du Conseil National Electoral (CNE), Tibisay Lucena (photo), a fait savoir ce soir que 4800 citoyens avaient déposé leurs demandes de candidatures pour les élections municipales, prévues pour décembre de cette année. Elle a indiqué que sur ce total 4016 sont des hommes et 784 des femmes. (Note : depuis lors ce chiffre a augmenté : ils étaient 7106 candidats le mercredi après-midi, le deadline pour inscrire les candidats étant fixé à ce jeudi 2 octobre à minuit, il y aura donc plus de partis et de candidats inscrits que ceux mentionnés dans cet article)

Mme Lucena a indiqué que la régularisation de la demande, qui doit se faire avec les pièces requises auprès des commissions électorales municipales, a déjà été réalisée par 18 porte-paroles, et a appelé le reste des partis politiques, groupes d’électeurs et citoyens à présenter sur initiative propre leurs postulations, dans le respect des étapes prévues dans le chronogramme et qui se termine ce 2 novembre.

Lucena a mentionné que pour ce nouvel évènement électoral, 82% des organisations politiques de dimension nationale qui existent dans le pays (elles sont 22 au total) ont déjà présenté leurs candidats et ont fait l’inscription de leurs candidats à travers le Système Automatisé de Demandes du CNE.

Pour ce qui est des 66 organisations politiques de dimension régionale, 84% ont fait la même démarche, et sont en train de présenter devant les conseils régionaux les éléments requis pour la régularisation de leurs candidatures.

Les partis politiques qui se sont inscrits sont: Comité de Organización Política Electoral Independiente (Copei), Movimiento al Socialismo (MAS), Movimiento Electoral del Pueblo (MEP), Partido Comunista de Venezuela (PCV), Movimiento Popular (MP), Movimiento Político Alianza para el Cambio (APC).

Se sont ajoutés aussi Patria Para Todos (PPT), Unidad Popular Venezolana (UPV), Partido Socialista Unido de Venezuela (PSUV), Por la Democracia Social (Podemos).

Avanzada Progresista (AP), Organización Renovadora Auténtica (ORA), Un Nuevo Tiempo (UNT), Tupamaro, Nueva Visión para mi País (Nuvipa), Nuevo Camino Revolucionario (NCR), Unión y Entendimiento (Puente) y Unidad Política Popular 89 (UPP 89) complètent la liste.

« Ce sont les organisations politiques qui ont inscrit sur internet leurs candidats et leurs candidates ou partiellement certains d’entre eux, et ont porté aux conseils municipaux leurs candidats et leurs candidates ».

Elle a rappelé que le Registre Electoral National qui sera utilisé pour ces élections est celui qui a été mis à jour du 15 juillet et qu’il a déjà été approuvé par l’ensemble des partis. Ce registre contient 19 millions 740 846 électeurs.

Inscriptions dans l’état du Zulia

Un ensemble de 15 citoyens se sont inscrits sur le Système Automatisé de Demandes pour la candidature au gouvernement de l’état de Zulia, pour les élections qui auront lieu en décembre de cette année, a également fait savoir Lucena ce 31 octobre.

Elle a détaillé que neuf de ces demandes ont été présentées par des vénézuéliens de leur propre initiative, alors que le reste l’a été par les partis politiques.

Dans l’état de Zulia un nouveau gouverneur sera élu, aussitôt que le Conseil Législatif de cette entité régionale a déclaré son absence absolue après le refus de Juan Pablo Guanipa de prêter serment devant l’Assemblée Nationale Constituante.

L’opposition avalise le processus

Face aux dénonciations de la part de dirigeants de partis d’opposition de « manque de garanties électorales » pour ces élections de maires qui auront lieu en décembre, Lucena a qualifié ces accusations d’imprécises. Elle a rappelé que toutes les organisations politiques ont avalisé publiquement la transparence et la fiabilité du système électoral vénézuélien en signant les audits réalisées à chaque processus.

« Disposer des conditions nécessaires pour la réalisation du processus électoral auxquelles toutes les organisations politiques ont participé a toujours fait partie des garanties de ce processus » a-t-elle souligné.

Elle a dit que les garanties sont données par le CNE « mais aussi construites par ces mêmes organisations politiques qui disent aujourd’hui qu’il n’y a pas de garanties alors qu’elles finissent toujours par participer aux scrutins, et avaliser les résultats comme ce fut, de nouveau, le cas des élections de gouverneurs : les partis d’opposition ou de la majorité ont signé l’audit post-électorale. »

Elle a ajouté que le processus électoral est normé et compte sur la présence d’inspecteurs électoraux; d’observateurs nationaux, d’un  accompagnement d’observateurs internationaux, de témoins de scrutin provenant des organisations présentes dans les registres électoraux subalternes; de conseils électoraux, de groupes de bureaux électoraux et de salles de totalisation des suffrages. Ainsi que de la transmission via internet des audits, d’une  commission technique électorale et de l’identification biométrique de l’électeur, avant qu’il se rende à l’isoloir.

3595-e

Signature de l’audit post-élection des gouverneurs par les différents partis politiques (14-16 octobre 2017)

3595-c

Postulats nationaux

Un total de 22 partis nationaux et 73 régionaux sont autorisés à présenter des candidats pour les élections municipales et pour le choix du gouverneur de l’état de Zulia, a fait savoir plus tôt dans la journée la rectrice du Conseil National Electoral (CNE), Tania D’Amelio, à travers son compte twitter @taniadamelio.

Elle a signalé que « les postulations pour les élections #Municipales2017 de gouverneur(e) de Zulia peut se faire soit via les représentants des partis politiques soit par initiative propre.

Par état

Pour l’heure, en attendant les dernières postulations, le CNE a déjà autorisé les partis régionaux suivants:

> Amazonas: Solución, La Plataforma, Puama, Merap, Tupaz, Geradivu, Orisur y Creea.
> Anzoátegui: US, Dale, PTA; URS; Tison y NP.
> Apure: Fuerza Ciudadana.
> Aragua: Puro Limón, Rena y AUP.
> Barinas: Frutos.
> Bolívar: M-100; EB y Pro Guayana.
> Carabobo: Proca, Usted, PMP, Camina, PMV, Conenzo, SCC, Seguimos, Progreso y Juega Limpio.
> Cojedes: Pasoco y TINA ES I.
> D. Amacuro: Meri, PIO, Yivi y Rios.
> Falcón: PLC; PQV y Goyova.
> Guárico: Proyecto Gente Nueva.
> Lara: Organización Fuerza en Movimiento.
> Mérida: Active, GI; Agen y PMI.
> Miranda: Por Amor a los Pueblos.
> Monagas: UPEM, DSM, PLRAS, MABS y MIPAM.
> Nueva Esparta: MRA, ARNE y NM.
> Portuguesa: Electores de Voluntad Independiente Venezolano.
> Sucre: Asis, Proalfa, Fichas, Mlsd, MPS, SR y TB.
> Táchira: Partido Orientación Revolucionaria Socialista.
> Vargas: Gentilicio de Vargas y Vargas Unida.
> Yaracuy: Convergencia, Yaracuy Unido, Nueges y MRS.
> Zulia: Partido Indep. del Zulia

Source: http://ciudadccs.info/4-800-ciudadanos-se-postulado-las-municipales/

Traduction: Cathie Duval

URL de cet article: https://wp.me/p2ahp2-3Pg

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s