Les communard(e)s de tout le Venezuela se réunissent à Sarare

Dlncoh-XsAAPp1i
74 communes originaires des États Apure, Barinas, Táchira, Lara, Mérida, Yaracuy, et Carabobo, se ont donné rendez-vous lors de la rencontre nationale de communes qui a eu lieu dans le village de Sarare, convoqué par El Maizal et le Courant Révolutionnaire Bolivar et Zamora.
« Que fait le Courant Révolutionnaire Bolivar et Zamora dans Simón Planas ? Qui a proposé et qui est derrière tout cela ? C’est le chavisme, car ici sont réunies les communes qui sont nées sous l’étoile de la révolution bolivarienne, ici il y a cinq membres constituants élus par notre peuple », a affirmé Ángel Prado après avoir initié l’assemblée dans les installations du Village Universitaire Simón Planas, récupéré ce mois encore par le mouvement populaire dans un processus de construction d’une ville communale.
Lors de la rencontre  les constituants, Ángel Prado, Pedro Alvarado, Yoleida Uzcátegui, Lisandro Solórzano, et Orlando Zambrano ont participé. Les objectifs centraux ont été énoncé, mais le principal, est d’avancer dans l’articulation et la progression du mouvement populaire national, pour construire un agenda de lutte sur la base des demandes des communes.
« Il y a beaucoup de gens qui luttent dans tout le pays, mais ceux qui sont dans la lutte commune nous sommes encore désarticulés, avons besoin d’un agenda de lutte pour que nous puissions résister aux ravages de la guerre et du réformisme qui veut en finir avec ce processus », a affirmé Angel devant les communards venus par leurs propres moyens jusqu’à Lara.
À la rencontre, sont venu également assister des délégations de la Marche Paysanne Admirable, du Réseau National de Communards, du Mouvement de Travailleurs sans Terre du Brésil et du mouvement Patria Grande de l’Argentine.
« Le mouvement populaire est dans un processus de regroupement afin de continuer à lutter, nous devons voir où est l’ennemi, quelles sont nos forces propres que nous devons réunir pour construire une plate-forme de luttes, nous avons besoin de nous retrouver et de construire un instrument national où nous laisserions de côté toutes les différences qui nous désunissent et chercherons ce qui nous uni, », a affirmé Zambrano.
Zambrano, dirigeant du Courant Révolutionnaire Bolivar et Zamora, s’est référé à la nécessité de réaliser un bilan sur le mouvement populaire pour tirer des leçons et pour avancer : quels ont été les relations et les problèmes avec l’État? La bureaucratie qui nous a conduit à une situation de démobilisation et de division au sein du mouvement populaire? A partir des réponses des pas doivent être fait afin de chercher un progrès et des victoires : « Nous devons à passer à l’offensive, nous devons exercer une pression sur les bureaucrates car leur temps n’est pas celui du mouvement communard », a affirmé Zambrano.
Le membre constituant s’est référé à son tour à la nécessité de construire un espace unitaire entre le mouvement communard et le mouvement paysan, souvent c’est le même sujet, pour ainsi articuler les luttes, donner une forme à la plate-forme nécessaire pour porter les défis urgents et stratégiques.
Durant la rencontre différents sujets ont été abordés à chaque table de travail, comme celui des enjeux et des défis du mouvement populaire ; l’articulation de processus productifs ; la communication ; comment encourager la construction de l’État communal, entre autres. À son tour a été abordé le débat sur les membres constituants des communes, son rôle à l’intérieur de l’Assemblée nationale constituante, son rôle à l’intérieur du mouvement populaire.
La clôture de la séance plénière a laissé par-devant les pas qui restent à faire dans cet agenda accordé de luttes, d’horizons politiques et économiques. Il suivra le chemin du regroupement, d’objectifs, d’organisation et de mobilisation afin d’affronter les batailles dont la patrie a besoin en ce moment : la révolution n’avancera pas dans ses révolutions nécessaires sans le rôle principal de la commune, des paysans et du peuple en général.

 

Source : Presse Courant Révolutionnaire Bolivar et Zamora / Traduction : venesol
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s