Le président Maduro annonce la création d’un médicament qui détruit le Covid-19 à 100%

Alors que les chiffres de l’OMS confirment que les politiques volontaristes de santé publique du gouvernement bolivarien ont permis d’aplatir la courbe de contagion du Covid-19 et de maintenir la létalité à un des taux les plus bas du monde (avec 759 décès au total à déplorer sur 29 millions d’habitants depuis mars 2020), le président Maduro vient d’annoncer une nouvelle étape dans la protection de la population face à la pandémie.

Les scientifiques de l’Institut vénézuélien pour la recherche scientifique (IVIC) (que le mandataire avait chargé depuis quelques mois de centrer tous les efforts sur la bataille contre le virus), ont réussi à développer une molécule qui annihile complètement le COVID-19, au terme de six mois de recherches.

Le président a ajouté que le nouveau médicament ne présente « aucun type de toxicité qui affecte les molécules saines ».

photo: archive Al Mayadeen

La molécule mentionnée par le président est le DR10, qui est déjà utilisé dans le traitement de maladies telles que l’hépatite C, le papillomavirus humain et le virus Ebola. Maduro a souligné que l’étude réalisée par les chercheurs de l’IVIC a été corroborée par des scientifiques, et que « dans les prochains jours, nous allons procéder à la construction du protocole pour, par le biais de l’Organisation mondiale de la santé, certifier les résultats obtenus par l’IVIC ».

Une fois cette certification obtenue, déclare le président, le Venezuela procédera à la préparation de la production en masse de cette molécule et la fournira au monde entier avec la collaboration internationale requise.

Les chercheurs de l’IVIC, Venezuela

A noter qu’alors que l’OMS a demandé au Venezuela l’autorisation d’étudier son modèle de lutte anti-Covid, les médias occidentaux ont systématiquement passé sous silence les succès enregistrés par le gouvernement bolivarien, y compris sa politique de rapatriement gratuit de dizaines de milliers de vénézuélien(ne)s pris au piège des régimes néo-libéraux qui ont laissé exploser la pandémie comme le Brésil, l’Equateur, le Pérou ou la Colombie.

Source : https://mundo.sputniknews.com/america-latina/202010251093245662-maduro-anuncia-que-venezuela-ha-desarrollado-un-farmaco-que-anula-el-covid-19-al-100/

Traduction: Thierry Deronne

URL de cet article : https://venezuelainfos.wordpress.com/2020/10/25/le-president-maduro-annonce-la-creation-dun-medicament-qui-detruit-le-covid-19-a-100/

  1. Pingback: Le président Maduro annonce la création d’un médicament qui détruit le Covid-19 à 100% | Mes coups de coeur

  2. Merci pour cette info importante.

    Une remarque: le nombre de morts d’un pays ne dit pas grand chose car pour pouvoir comparer, il faut connaître la population des pays et faire des calculs. Un chiffre qui représente bien la performance du système de santé d’un pays est celui du nombre de morts par million d’habitants. Nous pouvons ainsi constater qu’au Venezuela, les gens pleurent 27 morts par million d’habitants, au Brésil voisin 739, en Suisse 243 et en France 536. à comparer aussi avec la performance du Vietnam, un pays pauvre voisin du Wuhan, qui sans tests modernes, réussit à faire encore mieux que le Venezuela avec 0,4 mort par million d’habitants.

    On constate ainsi que les performances des systèmes de santé de la France, de la Suisse et du Brésil sont du même ordre de grandeur, 739 / 243 pour prendre l’écart le plus grand donne environ 3. Tandis qu’entre le Venez et ces pays, on est déjà avec 243 / 27 à 9 pour l’écart le plus faible, et à plus de 27 entre le Brésil et le Venez. Si on considère le meilleur de la classe, le Vietnam, le rapport de performance des systèmes de santé de la Suisse et du Vietnam est de 697,5, pour passer à 1340 entre la France et le Vietnam et à 2947,5 pour le Brésil. Ces rapports illustrent les différences de performances entre les systèmes de santé par le fric et ceux par le soin.

    Pour les sceptiques qui voient des conspirations partout, je me bornerais à leur rappeler 2 faits historiques têtus:

    1) Il y a dans l’histoire comme on nous l’apprend, celle de l’occident suprématiste, malheureusement plus de docteurs Mengele que de Che Guevara.
    2) Ce ne sont pas les médecins cubains, vénézuéliens ou vietnamiens qui ont inventé l’eugénisme des nazis mais bel et bien des médecins occidentaux.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s