L’unité latino-américaine pour défendre le vote des vénézuéliens relègue au passé la désinformation et la « vigilance » de l’Europe et des États-Unis

« Il est intéressant de souligner un élément que très peu connaissent, je parle surtout de ceux qui analysent la réalité depuis la désinformation ou les préjugés, c’est que le Venezuela possède aujourd’hui un des systèmes électoraux les plus vigoureux et les plus avancés technologiquement de l’Amérique Latine, qui garantit la transparence, le contrôle et la surveillance du scrutin » a déclaré ce samedi 15 septembre 2012, l’argentin Carlos Álvarez, Chef de la Mission d’observation électorale de l’UNASUR, organisme qui rassemble les douze pays de l’Amérique du Sud.

Álvarez qui est également secrétaire général de l’Association Latino-Américaine d’Intégration (ALADI) a ajouté que les processus électoraux antérieurs qui se sont déroulés au Venezuela et dans lesquels il a participé par trois fois comme observateur, mettent en évidence que « les conditions sont établies – au-delà de la radicalisation des discours, de la dureté de la confrontation et des visions politiques antagoniques – pour que le 7 octobre marque un pas important dans la consolidation de la démocratie vénézuélienne”.

Il a souligné que la mission d’observation du Conseil Electoral de l’UNASUR “veut en finir avec l’idée selon laquelle nous les latino-américains, par notre propre histoire d’instabilité politique, de coups d’État, de dictatures militaires, d’injérences externes, de fraudes électorales et de gouvernants incompétents ou corrompus, soyons incapables d’observer et de veiller à la transparence de nos propres processus électoraux ”.

Les douze États-membres de l’UNASUR. Le Paraguay est actuellement suspendu de l’organisme à la suite du coup d’État mené contre le Président Lugo.

Il s’agit également pour l’UNASUR de mettre un terme à l’idée selon laquelle les élections dans les pays de la région doivent être observées par des “missions européennes ou états-uniennes”.

Nous sommes conscients de ce que les missions électorales sont très délicates, a fortiori dans les sociétés fortement polarisées, où très souvent les accusations de fraude ou l’existence d’irrégularités servent d’instrument de combat politique ou partisan pour ceux que les urnes n’ont pas favorisés« .

Le 27 septembre 2012 le ministre de la Cour Électorale uruguayenne et membre de la délégation de l’UNASUR, Pablo Klappenbach, a déclaré à Caracas que « les modes de contrôle et de vérification du système électoral vénézuélien sont très exigeants et respectent les standards internationaux les plus stricts en matière électorale« .

Pour sa part le Ministre des Affaires Étrangères du Brésil, Antonio Patriota (photo), a souligné le dimanche 16 septembre que le processus électoral du Venezuela qui se déroulera ce 7 octobre sera “fiable et transparent” et que l’Amérique du Sud, notamment à travers un organisme comme l’UNASUR, dispose des mécanismes pour accompagner ces processus.

Patriota a affirmé que l’Amérique du Sud est actuellement “une des zones les plus démocratiques du monde” dans laquelle prévaut l’État de Droit et dans laquelle “tous les gouvernements sont élus démocratiquement”. Il a expliqué que dans la région il y a des “sociétés plus polarisées que d’autres”, citant l’exemple du Venezuela où en avril 2002 “l’opposition vénézuélienne a démontré son caractère peu démocratique en tentant de renverser par un coup d’État le président Hugo Chavez, démocratiquement élu ».

Enfin l’ex-Président états-unien Jimmy Carter a déclaré ce 19 septembre 2012 qu’après avoir observé plus de 90 élections dans le monde, il était en mesure d’affirmer que « le processus électoral au Venezuela est le meilleur du monde”.

Durant la rencontre publique annuelle du Centre Carter, fondation que préside l’ex-mandataire, celui-ci a fait l’éloge du Venezuela pour son système automatisé de vote doublé d’une preuve imprimée qui facilite la vérification des résultats.

Sources :  Argentine : Página 12 http://www.pagina12.com.ar/diario/elpais/1-203475-2012-09-16.html, Brésil : http://www.estadao.com.br  http://www.estadao.com.br/noticias/internacional,potencias-nao-estao-fazendo-seu-papel-diante-da-crise-siria-diz-antonio-patriota,931098,0.htm , États-Unis : http://www.globalatlanta.com/article/25788/

Traduction : Thierry Deronne

URL de cet article : https://venezuelainfos.wordpress.com/2012/09/18/lunite-latino-americaine-pour-defendre-le-vote-des-venezueliens-relegue-au-passe-la-desinformation-et-la-vigilance-de-leurope-et-des-etats-unis/

Publicités

  1. Pingback: L’ex président Jimmy Carter assure que le Venezuela possède le meilleur système électoral du monde « moycorner

  2. Pingback: blog danco » Blog Archive » Bulletin du 28 septembre 2012

  3. Pingback: LES ENJEUX DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES AU VENEZUELA | Les 7 du Québec

  4. Pingback: Les Voix du PANDA » Blog Archive » LES ENJEUX DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES AU VENEZUELA

  5. Pingback: LES ENJEUX DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES AU VENEZUELA | Les 7 du Québec

  6. Pingback: COMMENT LA PLUPART DES JOURNALISTES OCCIDENTAUX ONT CESSÉ D’APPUYER LA DÉMOCRATIE EN AMÉRIQUE LATINE. | SYRIZA PARIS / FRANCE

  7. Pingback: Comment la plupart des journalistes occidentaux ont cessé d’appuyer la démocratie en Amérique Latine. | moycorner

  8. Pingback: Comment la plupart des journalistes occidentaux ont cessé d’appuyer la démocratie en Amérique latine. | LA PILULE ROUGE

  9. Pingback: Prendre conscience des médiamensonges : L’exemple de l’Amérique Latine

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s